refuge de Yoshigadaira (芳ヶ平ヒュッテ)

Accueil / Hyakumeizan (百名山) / refuge de Yoshigadaira (芳ヶ平ヒュッテ)

Même si le confort et la qualité d’accueil s’améliorent depuis quelques années, passer une nuit dans un refuge au Japon est souvent une expérience que l’on ne souhaite pas renouveler. Cher (comptez environ 80 euros en demi-pension) les conditions d’hébergement sont très souvent tout simplement inacceptables. Parfois sales, la nourriture pas toujours bonne, ils sont en plus très souvent bondés. De nombreux refuges prennent ainsi plus de réservations qu’ils n’ont de places et accueillent aussi tous les clients qui n’ont fait aucune réservation. Vous pouvez facilement vous retrouver à dormir sur le côté en quinconce à 3 sur le même lit. Ou plutôt à ne pas dormir, coincé en sandwich. Bref, si vous voulez un peu de confort en randonnée au Japon il est souvent préférable de camper.

Mais le week-end dernier j’ai trouvé l’exception qui confirme la règle. J’organisais une sortie raquette à neige pour des amis à Kusatsu-Shiranesan (草津白根山). En faisant des recherches sur le net je m’étais rendu compte que le refuge de Yoshigadaira (芳ヶ平ヒュッテ) était ouvert toute l’année et j’ai décidé d’y loger plutôt que de redescendre dans un ryokan dans la vallée. Nous avons tous été enchantés par l’endroit.

L’accueil y est tout d’abord chaleureux. Les gérants prennent soin de leurs clients. On est loin du service à la chaîne des refuges-usines des Alpes du Nord. L’atmosphère y est soignée, chaleureuse et relaxante.

shigadaira lodge 2inside shigadaira lodge 1inside shigadaira lodge 2shigadaira lodge lamp 1shigadaira lodge lamp 2

Assis au coin du poêle, du jazz coule dans la pièce et vous berce sous l’éclairage des lampes à pétrole.

inside shigadaira lodge 3shigadaira lodge - petrol lampshigadaira lodge - dinner

Le refuge est propre et dispose d’une douche chaude (c’est le seul refuge au Japon que je connaisse avec une douche). Celle-ci est d’ailleurs obligatoire pour l’hygiène des lits.

Situé dans un endroit calme et reculé, au pied du cratère du volcan de Kusatsu-shirane, au bord du marais de Yoshigadaira, le cadre du refuge est très agréable. C’est l’endroit parfait pour un week-end relaxant, en montagne, hors du temps et de l’hyper-activité des mégalopoles. Un petit coin de paradis, un lieu unique au Japon. Cela serait un crime pour tout amoureux de la randonnée de ne pas passer une nuit dans le meilleur refuge du Japon.

shigadaira lodge 1Leaving Shigadaira lodge 2

Informations pratiques

Ouvert toute l’année. Réservation nécessaire. Il y a peu de places et il faut réserver au minimum une semaine à l’avance pour que le gardien fasse les courses en conséquence. Dans la pratique il vaut mieux réserver longtemps à l’avance car le refuge est facile d’accès et jouit de succès.
tél : 090-4060-6855

Articles recommandés

Laissez un commentaire

PUBLIER LE COMMENTAIRE Retourner au début