Informations sur la région de Tsurugidake (剣岳)

 Dans Hyakumeizan (百名山), Informations montagne

Suite à la tentative avortée de faire Tsurugidake (剣岳) par la voie Genjirō-one (源次郎尾根) ce mois-ci et qui c’est terminée en randonnée à Tateyama (立山), vous trouverez dans cet article les informations (refuges, accès, sécurité…) concernant Tsurugidake.

Informations générales

TsurugidakeMont Tsurugi est un sommet de 2,999 m d’altitude dans les Alpes du Nord (北アルプス) aussi appelées Hida-sanmyaku (飛騨山脈) dans la préfecture de Toyama (富山県). Il fait partie des 100 montagnes célèbres du Japon, les Hyakumeizan (百名山) et du parc national de Chūbu-sangaku (中部山岳国立公園). Cette montagne est considérée comme la plus dangereuse à grimper parmi les randonneurs au Japon (même si c’est Tanigawadake (谷川岳) qui a cette réputation parmi les alpinistes) car l’itinéraire principal qui passe par Ippuku-Tsurugi (一服剱), est équipé de chaînes et d’échelles est plus proche de la via ferrata que de la randonnée classique. Il y a aussi plusieurs voies alpines, la plus facile étant Genjirō-one (源次郎尾根).

Le sommet était le sujet d’une compétition entre les cartographe de l’armée et le Club Alpin Japonais et qui reste un épisode épique de l’histoire moderne de l’alpinisme japonais racontée dans le roman Tsurugidake – Ten no Ki (劒岳 点の記) écrit par NITTA Jiro (新田次郎) et mis en scène au cinéma en 2009. L’honneur de l’armée était en danger alors que les amateurs du club alpin japonais allaient être les premiers à fouler le sommet. C’est l’armée qui atteint le premier le sommet le 13 juillet 1907 mais n’en reçu aucune gloire. Au sommet ils découvrirent les restes d’une pointe le lance et d’une canne de prêtre (datées de la fin de l’ère Nara (Nara jidai, 奈良時代, 710 à 794) et le début de lère Heian (Heian jidai, 平安時代, 794 à 1185 ) par les archéologes et qui sont exposés au Tateyama Museum à Toyama (富山)). Ce qu’ils pensaient être un sommet vierge avait déjà été grimpé quelques mille ans plus tôt ! Plus d’infos sont disponibles en anglais sur cette histoire et sur le film sur le blog « One hundred mountain » blog toujours très bien écrit).

Avec Tateyama et Shiroumadake (白馬岳), les couloirs et vallons de Tsurugidake sont les seuls endroits au Japon où l’on trouve de la neige jusque tard dans la pendant la saison en raison des névés persistants. Des recherches récentes ont prouvé que certains étaient en fait des glaciers.

Le sentier qui mène de la station de Keyakidaira (voir plus bas) est creusé directement dans les falaises de la gorge de Kurobekyō (黒部峡谷), l’une des trois gorge les plus profondes du Japon. C’est un « sentier » unique et magnifique qui a originellement été creusé par les ouvriers du barrage de (黒部ダム) et est à recommander. Le sentier a été en partie sécurisé depuis, mais lorsque vous marcherez sur cet étroit sentier avec cent mètres de falaises verticales sous vos pieds jusqu’au fond du ravin, imaginez les ouvriers en train de creuser ce sentier où de transporter de lourdes charges de matériel pour la construction du barrage. Le sentier qui mène aux Monts Ikenodaira (池平山) et Sennin (仙人山) passe par deux onsen qui sont une bonne opportunité de prendre un bain dans une source thermale en pleine montagne.

Les informations concernant la région de Tateyama (立山) tout proche et ses sommets, sont disponible dans cet article.

Exemples de sorties

vidéos

Refuges

Tsurugigozen (剣御前)
Emplacement : on the ridge North of Murodō (室堂) on the way to Tsurugidake and Bessan
Période d’ouverture : fin avril ~ début octobre
Tel/FaX : tel: 090-7087-5128 (owner mobile all year) / fax: 050-3156-3857
Email :
Site web : http://tsurugigozen.com/
Commentaires :
Tsurugisawa-koya (剣沢小屋)
Emplacement : after Tsurugigozen lodge in the Tsurugisawa valley
Période d’ouverture : début juillet ~ fin novembre
Tel/FaX : tel: 076-482-1319 / 080-1968-1620 (lodge satellite phone during the season)
Email :
Site web : http://home.384.jp/4jbt8xry/
Commentaires : dispose d’une douche
Kenzansō (剣山荘)
Emplacement : between Tsurugigozen and Maetsurugi peaks
Période d’ouverture : fin avril ~ début mai, fin juin ~ début octobre
Tel/FaX :
lodge:090-8967-9116
reservation tel:076-482-1564
fax:076-482-1565
Email :
Site web : http://www.net3-tv.net/~kenzansou/
Commentaires : réservation obligatoire, particulièrement au printemps et les longs week-end de septembre
Masagozawa lodge (真砂沢ロッジ)
Emplacement : à l’intersection des vallées de Tsurugisawa et Masagozawa
Période d’ouverture : mi-juillet ~ début novembre
Tel/FaX : 090-5686-0100
Email : masala@h9.dion.ne.jp
Site web : http://www.h4.dion.ne.jp/~la-burm/masagosawa.htm
Commentaires : réservation obligatoire
camping possible
Hayatsuki-goya (早月小屋)
Emplacement : on the ridge going North-Ouest of Tsurugidake summit
Période d’ouverture : golden week, first of juillet ~ début octobre
Tel/FaX : 090-7740-9233 (during season)
076-482-1700 (hors saison)
Email : hayatsuki@ma.net3-tv.net
Site web : http://www.net3-tv.net/~hayatsuki/
Commentaires : réservation pour les groupes de trois personnes et plus
Ikenodaira-goya (池の平小屋)
Emplacement : North-East of Tsurugidake (剣岳), at the pass between Mount Ikenodaira and Mount Sennin
Période d’ouverture : mi-juillet ~ mi-octobre
Tel/FaX : 090-8967-9113 (pendant la pendant la saison)
0765-62-1159 (hors pendant la saison)
Email :
Site web : http://www015.upp.so-net.ne.jp/Lips-of-Monroe/
Commentaires : plus petit refuge des Alpes du Nord
Réservation obligatoire
dispose d’un bain
Sennnin-ike hut (仙人池ヒュッテ)
Emplacement : North-East of Tsurugidake (剣岳), on the ridge just East of Mount Sennin
Période d’ouverture : fin juillet ~ mi-octobre
Tel/FaX : 090-1632-9120
Email :
Site web : http://homepage2.nifty.com/U-chicago/
Commentaires :
Sennnin-onsen-goya (仙人温泉小屋)
Emplacement : In the Sennin valley (仙人谷)
Période d’ouverture : juillet ~ mi-octobre
Tel/FaX : 090-4072-3996
Email : kurobenosennin@sennin.serveftp.net
Site web : http://sennin.serveftp.net/
Commentaires : dispose d’une source thermale
Azohara-onsen-goya (阿曽原温泉小屋)
Emplacement : In the valley about 5 hours walk from Keyakidaira station
Période d’ouverture : mi-juillet ~ fin octobre
Tel/FaX : 0765-62-1148
Email :
Site web : http://azohara.niikawa.com/
Commentaires : dispose d’une source thermale

Camping

Il n’est pas possible de Camper n’importe où. Si votre objectif est Tsurugidake, le ,eilleur endroit pour camper est le campement de Tsurugisawa (剣沢キャンプ場) dans la vallée du même nom, 30 minutes sous le refuge de Tsurugigozen. Il y a des toilettes et une source qui provient du torrent. Si vous partez faire l’arête de Yatsumine-shuryō (八つ峰主稜), vous pouvez camper au refuge de Masagozawa. Enfin il est possible de camper près des refuges de Azohara-onsen-goya et Ikenodaira-goya.

 

Accès depuis Tōkyō

Pour consulter les horaires de train, utilisez le site (en Anglais) : http://www.hyperdia.com/en/

par Murodō (室堂) et Tateyama (立山)
L’accès depuis Murodō (室堂) et la Tateyama-Kurobe Alpine route (立山黒部アルペンルート) est détaillé dans l’article [Informations sur la région de Tateyama].

Umabajiri (馬場島)
Umabajiri est au pied de l’arête Hayatsuki (早月尾根) qui descend au Nord-Ouest du sommet. Pour s’y rendre, vous pouvez prendre un bus de nuit au départ de Tōkyō ou Shinjuku (新宿) jusqu’à Toyama (富山) (plusieurs compagnies opèrent ces bus). Générallement, les bus quittent la station de Tōkyō à 22 ou 23 heures passent par Shinjuku une demi-heure plus tard et arrivent à la gare de Toyama aux environs de 6:00~6:30 du matin. Suivant la compagnie de bus, la saison et le niveau de confort, le prix d’un aller simple coûte entre 4,000~8,000¥. En train, prendre un shinkansen depuis la gare de Tōkyō jusqu’à celle d’Echigoyuzawa (越後湯沢), y changer pour un autre shinkansen jusqu’à la gare de Toyama (comptez trois heures et quart au total total, pour un coût de 10,740¥ sans réservation et 11,900¥ avec). Depuis la gare de Toyama, il vous faudra marcher jusqu’à la gare toute proche (5 min) de Dentetsu-Toyama (電鉄富山) pour y prendre un train local sur la ligne Toyam-chihō-tetsudō-honsen (富山地方鉄道本線) jusqu’à la gare Kamiichi (上市) (environ 20 minutes et 580¥). De là, prendre un taxi jusqu’à Umabajiri qui coûte entre 7 et 8,000¥ pour un trajet de 45 minutes.

Keyakidaira (欅平)
Keyakidaira est la station sur la ligne Kurobekyō-tetsudō (黒部峡谷鉄道), au Nord des Monts Ikenodaira (池平山) et Sennin (仙人山). S’y rendre depuis Tōkyō est tout sauf directe. Il vous faudra prendre un shinkansen jusqu’à Nagaoka (長岡), y changer pour un train express en direction de Kanazawa (金沢行き) et descendre à la gare d’Uozu (魚津). De là, il vous faudra marcher jusqu’à la gare tout proche de Shin-uozu (新魚津) de la compagnie Toyam-chihō-tetsudō (富山地方鉄道) et prendre un train local jusqu’à Unazuki-onsen (宇奈月温泉). De là, il vous faudra marcher environ 15 minutes jusqu’à la gare d’Unazuki (宇奈月) pour prendre un train sur la ligne Kurobekyō-tetsudō jusqu’à Keyakidaira au départ du sentier. Comptes environ 6 heures et demi au total pour un coût de 14,010¥ sans réservation et 15,070¥ avec reservation.

Cartes

Les cartes nécessaires pour randonner sur les principaux sentiers menant aux sommets de Tateyama et Tsurugidake sont au minimum :
1/25000地形図、立山、高山5号-4、 NJ-53-6-5-4 (Tateyama, Takayama 5-4, NJ-53-6-5-4)
1/25000地形図、剣岳、高山5号-3、 NJ-53-6-5-3 (Tsurugidake, Takayama 5-3, NJ-53-6-5-3)
1/25000地形図、十字峡、高山5号-1、 NJ-53-6-5-1 (Jūjikyō, Takayama 5-1, NJ-53-6-5-1)
1:25000地形図、黒部湖、高山5号-2、NJ-53-6-5-2 (Kurobumizuumi, Takayama 5-2, NJ-53-6-5-2)

Sécurité

En été, il y a un poste de premiers secours situé au campement de Tsurugisawa (剣沢キャンプ場).

Comme indiqué, Tsurugidake est considéré comme la montagne la plus difficile et la plus dangereuse parmis lres randonneurs japonais. En effet, les deux principaux itinéraires qui partent de Ippuku-Tsurugi (一服剱) et passe par Mae-Tsurugi (前剱) pour l’un et suit l’arête de Hayatsuki (早月尾根) pour l’autre, ne sont pas des sentiers à proprement parler. Ce sont des arêtes rocheuses équipées de chaînes et d’échelles qui rendent l’ascension du sommet plus proche de la via ferrata que da la simple randonnée. Plus il y a de monde plus c’est dangereux ; le risque de chute de pierre et la probabilité de se faire accidentellement déstabiliser et pousser jusqu’au pied de la montagne lorsque l’on croise d’autres randonneurs à la montée où à la descente augmentent. Attention aussi à ne pas se faire déstabiliser lorsque plusieurs personnes sont agrippées à la même chaîne. Une personne qui glisse et cela provoquerai un effet « cout de fouet » sur la chaîne qui pourrai déséquilibrer tout le monde. Certaines personnes portent un casque sur ce type d’itinéraire.

Pour éviter les accidents lorsque les randonneurs se croisent à la montée et la descente ainsi que les congestions, des itinéraires légèrement différents sont utilisés pour la montée et la descente entre Mae-Tsurugi et le sommet. Suivez les flèches et respectez le sens pour éviter tout problème.

Le sentier qui part de la station de Keyakidaira et mène au refuge d’Azohara-onsen-goya a été creusé à flanc de falaise d’une gorge très profonde. Il est équipé de chaîne, mais attention à ne pas trop vous approcher du bord ou à tomber – surtout quand le sentier est humide – car vous ferez un vol plané de plusieurs centaines de mètres. Une section comprend un tunnel de 150 mètres et vous aurez besoin d’une lampe frontale.

Les voies d’alpinisme (été comme hiver) sont exposées à tout les dangers inhérents à l’alpinisme. Humide, le départ de la voie Genjirō-one qui suit un couloir rocheux est à éviter. Le problème c’est que l’autre option qui suit en partie l’arête gauche vous oblige à traverser des pentes en herbes très raides où il est impossible d’assurer sa sécurité et qui sont sans doute encore plus dangereuses que le couloir rocheux lorsqu’elles sont humides. Pour atteindre le départ de l’arête de Yatsumine-shuryō (八つ峰主稜), il vous faudra monter un long névé dans le couloir entre les sommets 1 et 2 (la route signifie « l’arête principale aux 8 sommets ») qui rend les crampons et le piolet nécessaires.

En hiver, l’accès à Murodō est impossible et le seul choix possible est l’arête de Hayatsuki. En bonnes conditions il faut compter 4 jours pour faire l’aller-retour depuis Umabajiri. L’itinéraire est principalement grimpé jusqu’au nouvel an et à partir de la fin mars début avril (suivant les conditions) à cause des risques d’avalanche et des importantes quantités de neige qui rendent la progression difficile. Même en bonnes conditions c’est une petite expédition avec tout le matériel d’alpinisme et de bivouac sur le dos et cela peut devenir un vrai challenge, même pour les plus expérimenté, si les conditions tournent au mauvais. Tous les membres de votre sortie doivent être équipés d’un ARVA (Appareil de Recherche de Victime d’Avalanche), d’une sonde et d’une pelle et savoir s’en servir bien-sûr. Ces outils n’empêchent pas les avalanches ! Ils permettent simplement de secourir une victime ensevelie. Même équipé et entraîné, il est de votre responsabilité d’évaluer sur le terrain les conditions de neige, le risque d’avalanche, l’itinéraire le plus sécurisé et s’il est plus sage d’abandonner et de faire demi-tour.

Pour les prévisions météo, consultez la page en anglais de l’agence météorologique japonaise : http://www.jma.go.jp/jma/indexe.html

Pour les dernières infos concernant les conditions de la montagne, consultez le site d’infos montagne de la préfecture de police de Toyama (富山県) (en Japonais) où appelez les au 076-441-2211.

Autres numéros utiles en cas de secours

  • le poste de police de Kamiichi (上市) (c’est le plus proche) au 076-465-5778,
  • la préfecture de police de Toyama (富山県) au 076-441-2211
Arctiles Récommandés

Laissez un Commentaire

Saisissez votre recherche et appuyer sur la touche Entrée