Nikkō-Shiranesan (日光白根山) en hivernal

 Dans Hyakumeizan (百名山), Rapport de sortie

Au départ je pensais aller faire un week-end raquette a neige à Nikkō-Shiranesan (日光白根山) depuis la station de ski de Marunuma-Kogen (丸沼高原). Mais cela s’est transformé en aller-retour depuis Yumoto-onsen (湯元温泉) jusqu’au sommet.

Le premier bus jusqu’à Marunuma-Kogen n’arrive qu’à 13:00 (en pleine saison de ski, c’est à se demander s’ils veulent des clients), ce qui fait bien trop tard pour un départ en montagne. Du coup j’ai décidé de faire le sommet depuis la station thermale de Yumoto-onsen.

Arrivé à 10:00 à la station de ski de Yumoto (), c’est sous un ciel couvert et quelques flocons que nous avons suivi le sentier d’été qui monte tout droit une pente raide jusqu’à l’arête entre les sommets de Sotoyama (外山) et Mae-Shiranesan (前白根山). Abrité du vent, la montée en forêt était plutôt agréable, mais sur cette section, peu enneigée et étroite, il valait mieux être à pied ou en crampons qu’en raquettes à neige.

Uphill in the woods to Sotoyama 1Uphill in the woods to Sotoyama 2Uphill in the woods to Sotoyama 3

C’est ensuite, une fois sur les hauteurs, dans une bonne neige, mais pas trop profonde, sur la pente douce qui mène à Mae-Shiranesan, alors qu’il continuait à neiger, mais toujours protégé du vent, que l’on a pu sortir les raquettes et se régaler.

On the Sotoyama-Maeshiranesan ridge 1On the Sotoyama-Maeshiranesan ridge 2On the Sotoyama-Maeshiranesan ridge 3On the Sotoyama-Maeshiranesan ridge 4

Arrivé au sommet Mae-Shiranesan une demi-heure avant le coucher du soleil, nous n’avons pas traîné pour descendre vers le refuge d’urgence. J’avais pris la tente, car j’avais lu qu’il est parfois innaccessible quand il y a beaucoup de neige. Celui-ci étant ouvert, le froid de la nuit nous y a poussé dedans à notre arrivée.

Mae-Shiranesan woodsArriving a Mae-ShiranesanNikko-Shiranesan shadowAt the top of Mae-ShiranesanGoshikinuma emergency lodge

Le lendemain, c’est sous un ciel étoilé, juste avant le levé du soleil que nous nous sommes mis en route vers le sommet. Le soleil c’est levé, juste lorsque l’on est passé au-dessus de la forêt avec la vue sur le Mont Nantai (男体山), la plaine de Senjōgahara (戦場ヶ原) et le lac de Chūzenjiko (中禅寺湖). Un beau spectacle dont l’on a profité jusqu’au sommet.

Climbing Nikko-Shiranesan before sunriseClimbing Nikko-Shiranesan at sunrise 1Climbing Nikko-Shiranesan at sunrise 2morning sunlight on Nikko-Shiranesan steep snow slopes

Les pentes exposées aux avalanches par lequel passe l’itinéraire, entre la forêt et le sommet, m’ont sérieusement interpellées. Les conditions semblaient bonnes et j’ai donc décidé de continuer en essayant de choisir une ligne la moins exposée possbile. A faire la trace dans la neige jusqu’aux genoux il nous a fallu trois heures pour atteindre le sommet depuis le refuge. J’étais vraiment content d’avoir les raquettes au pied !

Mount Nantaisan and lake Chuzenjiko in the distanceWind on Nikko-Shiranesan slopes 1Wind on Nikko-Shiranesan slopes 2

Au sommet, balayé par le vent et donc sans neige, nous avons dû retirer nous raquettes pour passer dans les rochers. Au départ je pensais redescendre par l’autre côté et passer par Zazenyama (座禅山) et Goshikiyama (五色山) pour redescendre vers Yumoto-onsen et faire une boucle au lieu de rentrer en aller-retour par le même chemin. Mais de ce côté là, la pente est très rocailleuse et j’ai estimé que l’on aurrai mis trop de temps à descendre avec l’amie qui m’accompagnait et fait le choix de rentrer par le même chemin. J’étais un peu déçu, mais cela reste une très belle sortie avec de très bonnes conditions. Et être sur place m’a donné plein d’idées d’itinéraires sans passer par le sommet et plus appropriés à la raquette à neige. Il faudra juste trouver le moyen de se rendre plus tôt à la station de ski de Marunma-Kogen. Rendez-vous l’année prochaine.

Arriving at Nikko-Shiranesan craterAt Nikko-Shiranesan shrineanother party on Nikko-shiranesan summitBack from Nikko-Shiranesan summitNikko-Shiranesan summitNikko-Shiranesan panorama

Cartes

Les cartes nécessaires pour sont:
1/25000地形図、男体山、日光12号-1、 NJ-54-29-12-1 (Nantaisan, Nikkō 12-1, NJ-54-29-12-1)

1/50000山と高原地図、日光(白根山・男体山)、Nikkō (Shiranesan, Nantaisan)

 

Elevation Profile

fichiers GPX pour GPS: yumoto-nikkoshiranesan.gpx

Itinéraire

Soyons clairs, si vous cherchez une idée de sortie pour goutter aux plaisirs de la raquette à neige, choisissez un autre itinéraire. Celui-ci est un itinéraire montagne pour lequel les raquettes sont bien pratiques pour faire la trace dans une neige souvent profonde. Mais, dans la montée (encore plus vrai à la descente) vers Sotoyama depuis la station de ski de Yumoto et aux sommets de Mae-Shiranesan et Nikko-Shiranesan, il vous faudra les enlever, voir les remplacer par des crampons suivant les conditions et votre niveau.

Pour s’adonner aux plaisirs de la raquette, de nombreux itineraires de tous niveaux et plus adaptés à cettte pratique (car moins raides), sont envisageables depuis la station de ski de Marunuma-Kogen.

Sécurité

L’itinéraire est exposé aux risques d’avalanches. L’endroit le plus exposé est la montée au sommet depuis le refuge d’urgence, dans les pentes en neige au-dessus de la forêt. Le vallon de Shiranesawa, au dessus de la station de ski de Yumoto est très exposé. Restez sur le sentier d’été qui monte sur la crête en rive droite. Tous les membres de votre sortie doivent être équipés d’un ARVA (Appareil de Recherche de Victime d’Avalanche), d’une sonde et d’une pelle et savoir s’en servir bien-sûr. Ces outils n’empêchent pas les avalanches ! Ils permettent simplement de secourir une victime ensevelie. Même équipé et entraîné, évaluez sur le terrain les conditions de neige, le risque d’avalanche, l’itinéraire le plus sécurisé et s’il est plus sage d’abandonner et de faire demi-tour.

L’itinéraire ne justifie pas de piolet, totalement inutile a mon avis. Par contre il est préférable d’avoir des crampons. Même si de nombreux Japonais font l’itineraire sans, avoir des raquettes est à mon sens un énorme avantage (sauf en début de saison quand il y a peu de neige) si vous devez faire la trace dans une neige profonde. Il vous faudra alors avoir les deux et changer entre raquette et crampons suivant les endroits.

Informations pratiques

Retrouvez toutes les informations (onsens, accès, sécurité…) concernant la région de Nikkō dans cet article.[/vc_column_text]
Arctiles Récommandés

Laissez un Commentaire

Saisissez votre recherche et appuyer sur la touche Entrée