Randonnée de Oze (尾瀬) à Okukinunuma (奥鬼怒沼)

 Dans Rapport de sortie

Pour ce premier week-end de 3 jours de l’été la météo avait annoncé sans surprise de la pluie pour tout le week-end qui devait marquer la fin de la saison des pluies. Pas la peine d’aller randonner sur les sommets des Alpes japonaises et se prendre du mauvais grain pendant 3 jours, tout ça pour ne rien voir du tout. Mais des idées et des projets, j’en ai plein ma musette. C’était même les conditions parfaites pour réaliser la traversée du marais de Oze (尾瀬) jusqu’à celui d’Okukinu (奥鬼怒沼) et descendre aux sources thermales d’Okukinu-onsen (奥鬼怒温泉). L’itinéraire étant très boisé en dehors des marais, le mauvais temps n’allait pas se transformer en calvaire comme cela aurait été le cas à marcher pendant des heures, sans protection, sur une arête dans les Alpes. Quitte à ne rien voir, autant randonner à l’abri dans la forêt. Mais surtout un marais n’est jamais aussi beau que lorsqu’il est humide.

Samedi matin nous étions donc sous la pluie au col de Hatomachitōge (鳩待峠) pour démarrer notre randonnée de trois jours. Mis à part une accalmie lorsqu’on a traversé les marais de Yokotashiro (横田代) et Ayamedaira (アヤメ平), il a plu jusqu’à notre arrivé à celui de Ooshimizudaira (大清水平) où un peu de ciel bleu est apparu avant la descente sur le lac de Ozenuma (尾瀬沼). Malgré la météo, nous n’étions pas les seuls au col, loin de là. Mais à partir du col de Fujimitōge (富士見峠) et ce jusqu’au lac, nous n’avons croisé personne. Si la pluie n’était pas très gênante en elle-même, mais le sentier était parfois transformé en rivière parfois une tranchée de boue. J’ai vite regretté d’avoir pris des chaussures de randonnée. Des bottes en caoutchouc auraient été plus appropriées ; j’aurai pu garder mes pieds au sec.

Yokotashiro - marshland - 2Yokotashiro - marshland - 6Shiraosan muddy trailOoshimizudaira marshland - 3Hemerocallis dumortieri on Ooshimizudaira marshlandOzenuma - 3

Il n’y a aps eu beaucoup the paysages à admirer, mais par contre plein de fleurs à observer :

Platanthera mandarinorumNarthecium asiaticumMonotropastrum humileLigularia dentataIris setosa in Okukinunumagentiana thunbergii var. minordroserra anglicaDactylorhiza aristataAmitostigma kinoshitae

La pluie s’est calmée pour la soirée et l’on a pu manger dehors au camping. Mais le lendemain, dès que l’on a passé le marais de Obuchisawatashiro (小淵沢田代), la pluie a repris. Largement moins emprunté, le sentier qui mène à Okukinunuma, n’était pas en aussi mauvaises conditions que celui de la veille et faire cet itinéraire par un jour de pluie était parfais (même si j’ai toujours autant regretté mes bottes). La forêt, très dense n’offre strictement aucune vue de toute la journée. Le détour par le sommet de Kinunumayama (鬼怒沼山) a ainsi été une perte de temps. On n’aurait rien gagné à faire cela par beau temps, bien au contraire. Totalement seuls sur ce sentier, l’atmosphere dans la forêt, humide, brumeuse et silencieuse était vraiment particulière ; sauvage et mystérieuse.

On the way to Obuchisawatashiro marshlandObushisawatashiro marshland - 1Forest trail between Oze and Okukinunuma - 2Forest trail between Oze and Okukinunuma - 1Forest trail between Oze and Okukinunuma - 5Forest trail between Oze and Okukinunuma - 4Forest trail between Oze and Okukinunuma - 3Water source on the way between Oze and OkukinunumaArriving near Okukinunumayama

Arrivé en milieu d’après-midi au marais d’Okukinunuma, on a décidé de s’installer dans la cabane d’observation. Normalement autorisée aux randonneurs seulement en cas d’urgence, nous n’avions nulle part ou planter la tente. Les rares endroits dégagés étaient soit des marres de boue, soit des flaques d’eau. Installé au sec, on a attendu le soir, que la pluie s’arrête pour sortir. Et là, juste avant le coucher du soleil, les chevreuils ont commencés à sortir des bois. C’était un joli spectacle que d’observer la faune sauvage sortir sur le marais. Un spectacle qu’aucun randonner qui monte au marais à la journée ne peut contempler et dont nous étions les seuls privilégiés à profiter ce soir-là.

Night falling on Okukinunuma marshland

Réveillés tôt le matin, le ciel était complètement dégagé. On a vite rangé nos affaires pour sortir de cette cabane sans fenêtres, sombre et glauque, pour prendre notre petit déjeuner baigné par les premiers rayons du soleil sur un des bancs de la promenade du marais. Un petit déjeuner royal, comme même un hotêl 5 étoiles ne peut servir.

royal breakfast on Okukinunuma marshland - 2Hiuchigatake viewed from OkukinunumaEarly morning on Okukinunuma amrshlandOkukinunuma marshland early morningCrossing Okukinunuma marshland early morning - 1Crossing Okukinunuma marshland early morning - 2Crossing Okukinunuma marshland early morning - 4

Puis il a été temps de descendre de cet univers humide en direction d’Okukinu-onsen pour se réchauffer dans le très joli bain en extérieur de Hacchō-no-yu (八丁の湯). Dans la descente, on a croisé les premiers randonneurs qui montaient à la journée voir le marais. J’étais désolé pour eux car ils avaient raté le meilleur du spectacle.

wet trail down to Okukinu-onsen - 2wet trail down to Okukinu-onsen - 1

Cartes

Les cartes nécessaires sont:
山と高原地図、1:50000、尾瀬(燧ケ岳・至仏山)Yama-to-Kōgen-chizu, Oze (Hiuchigatake – Shibutsusan),

1/25000地形図、至仏山、日光15号-2、 NI-54-29-15-2 (Shibutsusan, Nikkō 15-2, NI-54-29-15-2),
1/25000地形図、燧ヶ岳、日光11号-3、 NI-54-29-11-3 (Hiuchigatake, Nikkō 11-3, NI-54-29-11-3),
1/25000地形図、川俣温泉、日光11号-2、 NJ-54-29-11-2 (Kawamata-onsen, Nikkō 11-2, NJ-54-29-11-2),
1/25000地形図、三平峠、日光11号-4、 NJ-54-29-11-4 (Sanpei-tōge, Nikkō 11-4, NJ-54-29-11-4)

 

Elevation Profile

fichiers GPX pour GPS:oze-okukinu.gpx

Itinéraire

Je trouve l’idée de relier Oze à Okukinunuma très jolie et, mais cela est très personnel, un très beau tracé sur la carte. Comme indiqué ci-dessus, mis à part les marais, l’ensemble de l’itinéraire traverse une forêt dense qui n’offre aucune vue. Le faire par beau temps n’apporte donc rien, bien au contraire. Autant profiter du beau temps pour les randonnées qui ont des points de vues panoramiques et du mauvais pour ce type de randonnée. D’autant plus que les marais et autres zones humides ne sont jamais aussi beaux que sous la pluie ou encore mieux, lorsque celle-ci s’arrête et que la brume commence à se dissiper.

Le sentier entre Ozenuma et Okukinunuma est peu emprunté et beaucoup d’arbres jonchent celui-ci, mais il est très bien marqué. Attendez-vous à être seuls et à vous débrouiller en cas de pépin. Il y a une source entre Kuroiwayama (黒岩山) et Kinunumayama qui vous permettra de recharger en eau.

Informations pratiques

Retrouvez toutes les informations (refuges, accès, sécurité…) concernant la région de Oze dans cet article et celles sur la vallée d’Okukinu dans cet article.

Arctiles Récommandés

Laissez un Commentaire

Saisissez votre recherche et appuyer sur la touche Entrée