Informations sur Yarigatake (槍ヶ岳), Hotakadake (穂高岳) et Kamikōchi (上高地)

 Dans Hyakumeizan (百名山), Informations montagne

Le week-end dernier, j’ai annulé une sortie dans la région de Yarigatake (槍ヶ岳) et des montagnes de Hotakadake (穂高岳) dans les Alpes du Nord Japonaises (北アルプス), je publie quand même dans cet article, les informations pratiques pour y randonner ou faire de l’alpinisme sur ces sommets ainsi que sur les environs de Kamikōchi (上高地) et Shin-Hotaka-Onsen (新穂高温泉).

Informations générales

La région de Yarigatake (ou Mont Yari) et des sommets de Hotakadake, grâce à son relief très escarpé et ses paysages alpin (ce qui n’est pas si commun au Japon) est l’un des endroits les plus prisé pour tous les amateurs de montagne quel que soit le niveau, mais aussi des touristes qui se promènent à Kamikōchi pour admirer les paysages depuis la vallée.

Yarigatake 3180 m, tient son nom de son sommet qui se termine en éperon rocheux (Yari signifie lance). Le Mont Hotaka est composé de quatre sommets qui portent son nom: Nishi-Hotakadake (西穂高岳, ou Mont Nishihotaka) 2909m, Oku-Hotakadake (奥穂高岳, ou Mont Okuhotaka) 3190m, Mae-Hotakadake (前穂高岳, ou Mont Maehotaka) 3090m et Kita-Hotakadake (北穂高岳, ou Mont Kitahotaka) 3106m ainsi que Myōjin-dake (明神岳, ou Mont Myōjin) 2931m et Karasawa-dake (涸沢岳, ou Mont Karasawa) 3110m pour les principaux. Les deux font partie des hyakumeizan (les 100 montagnes célèbres du Japon), sont à la frontière entre les préfectures de Nagano (長野県) et Gifu (岐阜県) et font partie du parc national de Chūbu-Sangaku-Kokuritsu-Kōen (中部山岳国立公園).

Ces sommets, dont l’ensemble forme une arête qui s’étend du Sud au Nord avec à l’Est la vallée de Kamikōchi et à l’Ouest, celle de Shin-Hotaka-Onsen, sont des objectifs majeurs pour de très nombreux randonneurs et alpinistes. L’arête entre Yarigatake et Kita-Hotakadake passe par une section très étroite, en fil de rasoir, appelée Daikiretto (大キレット) ; l’arête entre Nishi-Hotakadake et Oku-Hotakadake passe par un sommet appelé Le Gendarme (ジャンダルム) et est considéré comme la randonnée la plus dure du Japon. Ces deux itinéraires sont des objectifs majeurs de nombres de randonneurs, même s’ils sortent complètement du cadre classique de la randonnée. Très alpins, équipés de chaînes et d’échelles, ils obligent à grimpouiller et peuvent nécessiter l’usage d’une corde suivant le niveau ou les conditions. En hiver, ces itinéraires sont de véritables itinéraires d’alpinismes.

climbing Tengudake s slab - 2climbing Tengudakeclimbing the horse s back (Uma-no-se) 4hikers climbing the horse s back (Uma-no-se) 2hikers on the Donkey s hear (roba-no-mimi)

Même si ces itinéraires ne sont plus des randonnées sur sentier, ils restent balisés et protégés. Mais il existe un grand nombre de variantes, de voies alpines voir d’escalade. Ainsi, alors que le sommet de Yarigatake reçoit plusieurs milliers de visiteurs chaque année par les itinéraires classiques, seules quelques dizaines personnes le gravissent par l’arête Nord de Kitakama-one (北鎌尾根), sans doute l’une des variantes les plus mythiques des Alpes du Nord. En début (jusqu’au début janvier) et fin (à partir de fin avril) d’hiver, la région est un endroit idéal pour la pratique de l’alpinisme, mais attention aux risques d’avalanches (voir ci-dessous), voir de la cascade de glace dans les environs de Kamikōchi.

Ne vous attendez pas à être seuls dans ces montagnes très convoitées. Il y a du monde, beaucoup de monde, parfois énormément de monde au point qu’il faut faire la queue, notamment lors des week-ends de trois jours ou tout le monde profite de ces longs week-ends pour faire ces itinéraires impossibles à faire sur deux jours.

the queue waiting to go down to Okuhotaka lodge 2

Je conseille vivement donc d’éviter les week-ends de trois jours (au minimum, prenez un jour de congé et combinez le avec un week-end), d’éviter la période des kōyō (période de l’automne ou les feuilles virent au rouge) et de prendre votre tente pour éviter les refuges blindés (voir les informations ci-dessous).

Exemples de sorties

Pris dans une avalanche à Myōjindake (明神岳)

Voici la vidéo originale de l'avalanche qui nous est passée dessus dans le vallon de Kamiyagawa (上宮川谷) lors de la traversée vers Hyotan-ike (ひょうたん池) lors de notre tentative d'ascension de l'arête [...]

Pris dans une avalanche, K2 sans oxygène en une journée

Après un voyage en bus de nuit depuis Tōkyō (東京), nous étions à Kamikōchi (上高地) samedi matin pour le premier long week-end de la "golden week" japonaise. La neige tombait dru. On se serait cru en [...]

Refuges

Il existe de nombreux refuges, mais soyons clairs, comme il y a beaucoup de monde, ces refuges sont de vraies usines. N’espérez pas y passer un agréable moment et vous remettre paisiblement de votre longue journée de marche. Lors des longs week-ends de trois jours ne vous étonnez pas non plus, même si vous avez réservé, d’obtenir pour lit, une paillasse et une couverture dans un couloir. Les refuges acceptent les réservations au-delà de leur capacité et réservation ou pas, le premier arrivé est le premier servi. Le meilleur conseil que je puisse vous donner c’est de prendre votre tente. Mais attention, faute de place, les aires de campement près des refuges en altitude sont très étroites. Prévoyez d’arriver tôt.

A noter qu’il existe des hôtels à Kamikōchi et Shin-Hotaka-Onsen que je ne détaillerai pas ici. Consultez la page de l’office de tourisme de Kamikōchi et celle de l’office de tourisme de Shin-Hotaka-Onsen pour plus d’informations.

Kamikōchi area

Asayakenoyado Myōjinkan (朝焼けの宿 明神館)

Emplacement : Au croisement du sentier qui mène au col de Tokugōtōge (徳本峠) et de l’itinéraire qui mène à Myōjindake (明神岳)
Période d’ouverture : fin avril ~ début novembre
Tel/Fax : pendant la saison : 0263-95-2036, hors saison : 0263-33-3353, FAX : 0263-95-2037
Email :
Site web : http://www.myojinkan.co.jp
Commentaires :

Tokusawa lodge (徳沢ロッヂ)

Emplacement : Au croisement de la vallée de Tokusawa, au départ de l’un des sentiers qui mène à Chōgatake (蝶ヶ岳)
Période d’ouverture : fin avril ~ mi-octobre
Tel/Fax : 0263-95-2526
Email : tokusawalodge@m-kamikouchi.jp
Site web : http://www.m-kamikouchi.jp/tokuzawalodge/index.html
Commentaires :

Tokusawaen (徳澤園)

Emplacement : Au croisement de la vallée de Tokusawa, au départ de l’un des sentiers qui mène à Chōgatake (蝶ヶ岳)
Période d’ouverture : fin avril ~ début novembre
Tel/Fax : pendant la saison : 0263-95-2508, hors saison : 0263-94-2438, FAX : 0263-95-2512
Email :
Site web : http://www.tokusawaen.com
Commentaires : plus un hotel/pension qu’un refuge

Yokoo-sansō (横尾山荘)

Emplacement : Au croisement du sentier qui mène à Karasawa
Période d’ouverture : fin avril ~ début novembre
Tel/Fax : pendant la saison : 0263-95-2421, hors saison : 0263-33-2225
Email :
Site web : http://www.yokoo-sanso.co.jp
Commentaires : Camping a proximité

Hotakadake area

Yakedake lodge (焼岳小屋)

Emplacement : Au col de Nakaotōge (中尾峠) au Nord du sommet de Yakedake (焼岳)
Période d’ouverture : début juin ~ fin octobre
Tel/Fax : 090-2753-2560
Email :
Site web : http://www.m-kamikouchi.jp/yakedake/
Commentaires :

Nishiho-sansō (西穂山荘)

Emplacement : Au Sud du sommet de Nishi-Hotakadake
Période d’ouverture : toute l’année
Tel/Fax : refuge : 0263-95-2506, bureau et réservation : 0263-36-7052
Email :
Site web : http://www.nishiho.com/
Commentaires : dispose d’un camping (attention il y a peu de place)
C’est le seul refuge de la partie Sud des Alpes du Nord qui est ouvert toute l’année.

Dakesawa lodge (岳沢小屋)

Emplacement : Dans le vallon de Dakesawa au Sud du sommet de Oku-Hotakadake
Période d’ouverture : fin avril ~ début novembre
Tel/Fax : 090-2546-2100
Email :
Site web : http://www.yarigatake.co.jp/dakesawa/
Commentaires :

Hotakadake-sansō (穂高岳山荘)

Emplacement : au col entre Oku-Hotakadake et Kita-Hotakadake
Période d’ouverture : fin avril ~ début novembre
Tel/Fax : 090-7869-0045 / 0577-36-8480
Email :
Site web : http://www.hotakadakesanso.com/
Commentaires : dispose de quelques emplacement de camping (attention, mieux vaut arrive tôt, car les places sont rares)

Karasawa lodge (唐沢小屋)

Emplacement : Dans le vallon de Karasawa
Période d’ouverture : fin avril ~ début novembre
Tel/Fax : refuge : 090-2204-1300 / FAX : 050-3730-9248
tel hors saison : 0263-94-2538 / FAX hors saison : 0263-94-2551
Email :
Site web : http://www.karasawagoya.com/
Commentaires : dispose d’un campement

Karasawa hut (涸沢ヒュッテ)

Emplacement : Dans le vallon de Karasawa
Période d’ouverture : fin avril ~ début novembre
Tel/Fax : refuge : 090-9002-2534 / bureau : 03-3211-1023 / FAX : 03-3211-8093
Email :
Site web : http://www.karasawa-hyutte.com/
Commentaires : dispose d’un campement, loue des tentes et duvets (à réserver)

Kitahotaka lodge (北穂高小屋)

Emplacement : Juste au Nord du sommet de Kita-Hotakadake
Période d’ouverture : fin avril ~ début novembre
Tel/Fax : refuge : 090-1422-8886
Email :
Site web : http://homepage3.nifty.com/kitaho/
Commentaires : il est préférable de réserver
dispose d’un campement un peu plus au Sud, de l’autre côté du sommet à 10 minutes à pied (20 tentes max, là encore il vaut mieux arriver tôt)

Yarigatake area

Yarisawa lodge (槍沢ロッヂ)

Emplacement : Dans le vallon de Yarisawa au début de la longue montée vers le sommet de Yarigatake
Période d’ouverture : fin avril ~ début novembre
Tel/Fax : 090-3135-0003 ou 0263-95-2626
Email :
Site web : http://www.yarigatake.co.jp/yarisawa/
Commentaires :

Hut Nishidake (ヒュッテ西岳)

Emplacement : Au sommet de Nishidake à l’Est de Yarigatake
Période d’ouverture : début juillet ~ début octobre
Tel/Fax : tel pendant la saison : 0263-77-1488 / FAX pendant la saison: 0263-77-4288
tel hors saison : 0263-77-2008 / FAX hors saison : 0263-77-5488
Email :
Site web : http://www.nakabusa.com/lodge/lodge.html
Commentaires : dispose d’un campement

Hut Ōyari (ヒュッテ大槍)

Emplacement : Dans le vallon de Yarisawa sous le sommet
Période d’ouverture : début juillet ~ mi-octobre
Tel/Fax : refuge : 090-1402-1660
société d’Enzansō qui gère le refuge, tel: 0263-32-1535 / FAX : 0263-32-0898
Email :
Site web : http://www.enzanso.co.jp/ooyari/
Commentaires :

Sesshō hut (殺生ヒュッテ)

Emplacement : Sous le sommet de Yarigatake
Période d’ouverture : mi-juin ~ mi-octobre
Tel/Fax : tel pendant la saison : 0263-77-1488 / FAX pendant la saison: 0263-77-4288
tel hors saison : 0263-77-2008 / FAX hors saison : 0263-77-5488
Email :
Site web : http://www.nakabusa.com/lodge/lodge.html
Commentaires :

Yarigatake sansō (槍ヶ岳山荘)

Emplacement : Au pied du piton rocheux du sommet
Période d’ouverture : fin avril ~ début novembre
Tel/Fax : refuge : 090-2641-1911
Email :
Site web : http://www.yarigatake.co.jp/yarigatake/
Commentaires : énorme refuge de 650 places
emplacement de camping pour une trentaine de tentes maximum

Minamidake lodge (南岳小屋)

Emplacement : Au Sud du sommet de Minamidake
Période d’ouverture : début juillet ~ mi-octobre
Tel/Fax : 090-4524-9448
Email :
Site web : http://www.yarigatake.co.jp/minamidake/
Commentaires : dispose d’un campement de 30 à 40 places

Yaridaira lodge (槍平小屋)

Emplacement : Au fond de la vallée de Migimatadani (右俣谷) au Sud-Ouest du sommet de Yarigatake
Période d’ouverture : début juillet ~ mi-octobre
Tel/Fax : refuge : 090-8863-3021
tel du bureau : 0578-89-2523 / FAX : 0578-89-3303
Email : yaridairagoya@gmail.com
Site web : http://www15.ocn.ne.jp/~yari-d/
Commentaires : dispose d’un campement d’environ 50 places inutilisable en cas de fortes pluies

refuge d'urgence de Takidani (滝谷避難小屋)

Emplacement : Au croisement des vallées de Migimatadani et Takidani
Période d’ouverture : refuge d’urgence
Tel/Fax :
Email :
Site web :
Commentaires :

Shin-Hotaka-Onsen area

Hotakadaira lodge (穂高平小屋)

Emplacement : Au départ de la vallée qui mène à Yarigatake
Période d’ouverture : mi-juillet ~ fin octobre
Tel/Fax : refuge : 0578-89-2842
tel du bureau : 0578-82-4010 / FAX : 052-822-4250
Email :
Site web :
Commentaires : dispose d’un campement de 10 places environ

Accès depuis Tōkyō

Pour consulter les horaires de train, utilisez le site (en Anglais) : http://www.hyperdia.com/en/ » target= »_blank »>http://www.hyperdia.com/en/ ou l’outil de trajet de Google Map.

Kamikōchi (上高地)
Kamikōchi est la porte d’accès majeure vers Yarigatake, nombre de sommets du Mont Hotaka et vers les sommets à l’Est de la vallée. L’accès le plus simple et le plus direct depuis Tōkyō est sans conteste le bus et de préférence de nuit. Cela vous permet de partir le soir de Tōkyō et d’être au terminal de bus de Kamikōchi avant 6:00 du matin ce qui vous permet de démarrer tôt. Il vous faudra oublier votre confort et l’idée de passer une bonne nuit de repos avant votre longue journée de marche, mais si vous voulez optimiser votre temps et faire un itinéraire juste sur le week-end, c’est la meilleure option. La compagnie Alpico opère des bus qui font ce trajet. Il existe en général deux types de confort. Les bus à trois rangées de sièges inclinables et les bus normaux à quatre rangées de sièges (comme les classes business et économie des compagnies aériennes). Consultez cette page pour toutes les informations et réservations de ces bus de jours et de nuits. Comptez entre 6000¥ et 9000¥ suivant la saison et le niveau de confort pour un aller simple. Prévoyez de réserver vos billets longtemps à l’avance, surtout si c’est pour un week-end de trois jours par exemple.

En train, il vous faudra prendre un super azusa depuis la gare de Shinjuku (新宿駅) jusqu’à celle de Matsumoto (松本駅) pour y changer pour un train local sur la ligne Matsumoto-dentetsu-Kamikōchisen (松本電鉄上高地線) jusqu’à la gare de Shinshimashima (新島々駅). Le premier train est à 7:00 ; comptez environ 3:40 de trajet pour un coût d’environ 7100¥ sans réservation et 7800¥ avec réservation. Depuis Shinshimashima il vous faut ensuite prendre un bus pour Kamikōchi. Consultez cette page pour tous les horaires des bus aller et retour. Au mieux vous serez à Kamikōchi vers midi.

Pour plus d’informations sur les différents moyens accès, consultez la page correspondante sur le site officiel de Kamikōchi.
Shin-Hotaka-Onsen (新穂高温泉)
C’est l’autre porte d’accès principale vers les sommets ; surtout vers celui de Nishi-Hotakadake. Le téléphérique de Shinhotaka ropeway (新穂高ロープウエイ) vous économise 1000 mètres de montée et met le sommet à seulement quatre heures et demie de marche de la station du téléphérique. Là encore il existe des bus de jours et de nuit de la compagnie Nōhi bus (濃飛バス) qui font le trajet depuis Shinjuku jusqu’à Hirayuonsen (平湯温泉). Consultez cette page pour les horaires et autres informations. Le problème c’est que Hirayuonsen, c’est loin du téléphérique et du départ des randonnées. Il faut attendre le matin (à 7:00 heure) pour y prendre le premier bus jusqu’au téléphérique. Consultez le lien 時刻表 du bus 平湯・新穂高線 dans cette page pour les horaires des bus. Si vous ne voulez pas attendre jusqu’au matin il vous faudra réserver un taxi. Mais si vous comptez prendre le téléphérique, rien ne sert de se presser. La première benne est à 8:30.

Il existe deux options qui combinent train et bus. La première c’est de prendre un train jusqu’à Matsumoto et de là prendre un bus pour le téléphérique Shinhotaka ropeway. Le trajet en bus dure environ deux heures et coûte environ 5200¥. Consultez cette page pour les horaires et plus d’informations. La deuxième c’est de prendre un shinkansen jusqu’à la gare de Takayama (高山). Depuis Tōkyō, comptez quatre heures de voyage et environ 14000¥ sans réservation et 15300¥ avec (Notez qu’il existe aussi des bus de nuit entre Tōkyō et Takayama). Depuis le terminal de bus de Takayama, il faut ensuite prendre un bus qui mène en environ une heure et demie jusqu’au téléphérique pour un coût d’environ 2200¥. Autant dire que depuis Tōkyō cette option n’est intéressante ni financièrement ni en terme d’horaires. Elle l’est si vous venez de Nagoya ou Osaka par exemple.

Pour plus d’informations sur les différents moyens accès, consultez la page correspondante du site du téléphérique de Shin-Hotaka-Onsen.
Nakafusa-onsen (中房温泉)
Il existe plusieurs sentiers qui mènent à Kamikōchi depuis Matsumoto à l’Ouest en traversant l’arête de Jōnendake (常念岳) ~ Chōgatake (蝶ヶ岳). Je n’évoquerai ici que l’accès au sentier qui part de Nakafusa-onsen. Là encore il faut prendre un train jusqu’à la gare de Matsumoto pour y changer pour un train local sur la ligne Ōitosen (大糸線) jusqu’à la gare de Hotaka (穂高駅) et de là prendre un bus jusqu’aux sources thermales. Comptez environ 3:20 de trajet pour un tarif d’un peu plus de 6800¥ si vous prenez des sièges non réservés sur le super azusa entre Shinjuku et Matsumoto et un peu plus de 7500¥ en siège réservé. De là il faudra prendre un bus de la compagnie Nan-an taxi (南安タクシー, le nom prête à confusion, mais ils opèrent aussi des bus) jusqu’au onsen. Le trajet dure environ une heure et coûte environ 1700¥. Consultez cette page pour les horaires. De là vous pourrez atteindre Yarigatake en deux jours de marche.

Pour plus d’informations sur les différents moyens accès, consultez la page correspondante du site des sources thermales.

Cartes

Les cartes nécessaires pour randonner dans la région de Kamikōchi sont au minimum :
1/25000地形図、槍ヶ岳、高山6号-2、 NJ-53-6-6-2 (Yarigatake, Takayama 6-« , NJ-53-6-6-2)
1/25000地形図、穂高岳、高山7号-1、 NJ-53-6-7-1 (Hotakadake, Takayama 7-1, NJ-53-6-7-1)
1/25000地形図、上高地、高山7号-2、 NJ-53-6-7-2 (Kamikōchi, Takayama 7-2, NJ-53-6-7-2)
1/25000地形図、笠ヶ岳、高山7号-3、 NJ-53-6-7-3 (Kasagatake, Takayama 7-2, NJ-53-6-7-3)

où la carte au 1/50000ème 山と高原地図、槍ヶ岳・穂高岳上高地) Yama-to-Kōgen-chizu, Yarigatake/Hotakadake (Kamikōchi)

 

Sécurité

Tous les itinéraires qui mènent vers les sommets de Yarigatake et Hotakadake sortent du cadre classique de la randonnée et comportent des passages qui nécessitent de faire ce que nos amis Anglais appellent du rock scrambling, c’est à dire de « grimpouiller ». Ce n’est pas encore de l’escalade, mais plus de la marche ; il faut utiliser ses mains. Nombres de sections comportent des chaînes et des échelles. Les lister tous est impossible, il vous faudra faire preuve d’adaptation. Sur certains itinéraires comme la traversée Nishi-Hotakadake ~ Oku-Hotakadake, nombre de randonneurs portent aujourd’hui un casque. Suivant votre niveau, l’utilisation d’un harnais, d’une corde et d’autre matériel et techniques d’alpinisme peuvent s’avérer nécessaires. Outre l’exposition des itinéraires en eux-mêmes, les principaux dangers sont le monde et les chutes de pierres. Faites particulièrement attention lorsque vous croisez des gens.

En hiver et jusqu’au printemps, toutes les vallées sont exposées à de sérieux risques d’avalanches. Tous les membres de votre sortie doivent être équipés d’un ARVA (Appareil de Recherche de Victime d’Avalanche), d’une sonde et d’une pelle et savoir s’en servir bien-sûr. Ces outils n’empêchent pas les avalanches ! Ils permettent simplement de secourir une victime ensevelie. Même équipé et entraîné, évaluez sur le terrain les conditions de neige, le risque d’avalanche, l’itinéraire le plus sécurisé et s’il est plus sage d’abandonner et de faire demi-tour. Voir cette vidéo en exemple.

Pour les prévisions météo, consultez la page en anglais de l’agence météorologique japonaise : http://www.jma.go.jp/jma/indexe.html

Autres numéros utiles en cas de secours

  • le poste de police de la ville de Matsumoto (松本警察署) au 0263-25-0110
  • le standard de la préfecture de police de Nagano au 026-233-0110,
  • le service d’information montagne de la préfecture Nagano au 026-235-3611
  • le poste de police de la ville de Takayama (高山警察署) au 0577-32-0110
  • le standard de la préfecture de police de Gifu au 058-271-2424
Arctiles Récommandés

Laissez un Commentaire

Saisissez votre recherche et appuyer sur la touche Entrée