Traversée Tanigawadake (谷川岳) ~ Tairappyōyama (平標山)

 Dans Hyakumeizan (百名山), Rapport de sortie

Après mettre concentré pendant plusieurs moi sur l’escalade et un un voyage grimpe à Yangshuo en Chine, le besoin de me changer les idées et la météo qui s’est enfin dégagée après quelques semaines de pluies, je suis parti faire de la randonnée en montagne le week-end dernier.

L’objectif était de faire la traversée de l’arête entre les sommets de Tanigawadake (谷川岳) ~ Tairappyōyama (平標山) 1983.7m et passant par ceux de Mantarōyama (万太郎山) 1954.1m et Sennokurayama (仙ノ倉山) 2026.2m. La traversée étant un peu longue, sans refuge, juste des abris d’urgence, le camping interdit et peu de sources, contrairement à de nombreuses randonnée au Japon et au sommet de Tanigawadake, le moins que l’on puisse dire c’est que l’itinéraire n’est pas très populaire.

La pluspart des randonneurs allant à Tanigawadake en empruntant le télécabine, l’arête de Nishikuro (西黒尾根) était paisible et agréable comparée au sommet..

Tanigawadake - Nishikuro ridge - 1Tanigawadake - Nishikuro ridge - 2Tanigawadake snakeHikers on Tanigawadake - Nishikuro ridgeTanigawadakeTanigawadake - a busy summit

J’ai quitté le sommet immédiatement pour me mettre en route vers mon objectif. Laissant le refuge de Katanokoya lodge (肩の小屋) derrière moi, le contraste était à nouveau saisissant, mais cette ois dans le sens inverse ; de la foule à la solitude. Ou presque. En fait je fus surpris de croiser une pignée de randonneur qui faisait le chemin inverse avant de comprendre qu’ils faisaient juste l’aller-retour jusqu’au sommet de Mantarōyama. J’avais prévu au départ de m’arrêter à l’abri d’urgence avant Mantarōyama car c’est l’endroit le plus pratique pour recharger en eau. Mais il était encore bien trop tôt et j’ai changé mes plans. J’ai juste rempli toutes mes poches à eau, sachant que ca ne serait pas vraiment suffisant pour tenir comfortablement jusqu’à la fin et j’ai continué mon chemin. Dans l’après-midi, l’humidité de toute le pluie des jours précédant s’élevant dans l’atmoshpere, l’arête et les montagnes se sont voilée dans le brouillard.

Looking back at TanigawadakeThe Tanigawadake-Tayrappyoyama ridgeOjikasawa-no-atama emergency shelterBetween Ojikasawa-no-atama and MantaroyamaBetween Mantaroyama and Sennokurayama

J’ai juste dépassé un seul randonneur de tout le reste de la journée. Je fus donc surpris en arrivant à l’abri d’urgence de Ebisu (エビス避難小屋) d’y trouver déjà quelqu’un. C’est le plus petit des abri d’urgence, qui selon la carte peut abritter trois personnes. Disons que le nombre indiqué (comme pour les autres abris) c’est celui du nombre de personnes qui peuvent y trouver refuge. Pas du nombre de personnes qui peuvent s’y allonger et passer la nuit confortablement. L’autre randonneur déjà confortablement installé, il n’y avait plus de place pour moi. J’ai donc décidé d’installer ma toute nouvelle bâche de bivouac Hyperlite Mountain Gear à l’extérieur. C’était un très bon premier test et j’ai été très agréablement surpris.

Bivouac in front of Ebisu-Ookuro shelter

Visant le bus de ç heure du matin pur Yuzawa (湯沢), j’ai levé le camp très tôt. Cela m’a donné le privilège d’admirer le levé du soleil en montant au sommet de Sennokurayama.

Sunrise on the Tairappyoyama-Tanigawadake ridge - 1Sunrise on the Tairappyoyama-Tanigawadake ridge - 2Sunrise on the Tairappyoyama-Tanigawadake ridge - 3

Mais le meilleur est venu après, en arrivant à Tairappyōyama. Le soleil sortait juste au-dessus des sommets et la lumière dans l’atmosphère humide était juste magnifique.

Sunrise on SennokurayamaSunrise on Sennokurayama - 2Heading to Tairappyoyama

La scène était magnifique et tout en contraste avec la descente pas très jolie jusqu’à l’arrêt de bus de Tairappyo.

Pendant cette rando, j’ai récolté les déchets en chemin. Voici le résultat de ma « cueillette ». Voir cette page pour les photos de tous les trésors récoltés au cours de mes randonnées.

Tanigawadake-Tairappyoyama mountain trash

Si vous cherchez une randoonée pas trop difficile mais un peu sauvage, je vous recommande vraiment cet itinéraire. Il peut être écourté en utilisant le télécabine au lieu de passer par l’arête de Nishikuro. Cela économise environ quatre heures. Le dernier bus de Tairappyo vers Yuzawa (湯沢), l’itinéraire est alors faisable en une journée. Si vous êtes rapide, c’est aussi faisable à la journée sans prendre le télécabine. Même si le camping est interdit, emportez une bâche ou une tente au cas où l’abri est plein lorsque vous arriverez. Emportez suffisement de poches à eau/gourdes pour faire le plein à l’abri d’urgence avant Mantarōyama.

Cartes

Les cartes nécessaires pour cette randonnée sont :
1/25000地形図、水上、高田4号-1、 NJ-54-35-4-1 (Minakami, Takada 4-1, NJ-54-35-4-1)
1/25000地形図、茂倉岳、高田3号-2、 NJ-54-35-3-2 (Shigekuradake, Takada 3-2, NJ-54-35-3-2)
1/25000地形図、三国峠、高田4号-3、 NJ-54-35-4-3 (Mikunitoge, Takada 4-3, NJ-54-35-4-3)

où la carte au 1/50000: 山と高原地図 谷川岳(苗場山・武尊山), Yama-to-Kōgen-chizu, Tanigawadake (Naebasan – Hotakayama)

 

Elevation Profile

Fichiers GPX pour GPS: tanigawadake-tairappyo.gpx.

Informations pratiques sur Tanigawadake et Naeba-san

Retrouvez toutes les informations (refuges, accès, sécurité…) concernant :

  • Tanigawadake dans cet article
  • Naeba-san et l’arrivée de cette randonnée à l’arêt de bus de Tairappyo dans cet article
Arctiles Récommandés

Laissez un Commentaire

Saisissez votre recherche et appuyer sur la touche Entrée