Quelques infos sur les Grampians

 Dans Informations montagne

De retour d’un court voyage escalade dans les Grampians en Australie, vous trouverez ici un condensé d’informations si le voyage vous tente. Internet regorge d’informations en Anglais sur l’escalade dans les Grampians et n’ai pas la prétention (ni le temps) de refaire en mieux ce que d’autres font déjà très bien. Vous trouverez ici surtout des liens vers des sites intéréssant et quelques conseils personnels.

Topos

Il existe plusieurs topos qui couvrent les Grampians

  • Grampians Climbing (2002) ; auteurs : Neil Monteith & Simon Carter ; (2002)
    Topo très visuel, détaillé (information sur l’exposition, grimpable en cas de pluie ou non…) et le plus pratique que l’on a utilisé
  • Grampians Selected Climbs (2002) ; auteurs: Simon Mentz & Glenn Tempest ; ISBN-13: 978-0958733144 ; éditeur Open Spaces Publishing
    Un peu vieux et pas très visuel (tout en noir et blanc) et dessins pas toujours très clairs, mais les descriptions des voies sont en général assez exactes et précises. Comparé au topo précédent, il indique aussi les sites de Black Range (à l’extérieur des Grapians) et Mount Rosea
  • Grampians Bouldering ; auteurs David Pearson & Chris Zebb Parsons ; ISBN: 978-0-9806946-04 ; éditeur: Open Spaces Publishing
    Pour les amateurs de bloc

Accès

Situé à environ 3 heures de voiture de Melbourne, la solution la plus simple (la seule solution?), si vous vous rendez directement aux Grampians de l’étranger est d’attérir à Melbourne et d’y louer une voiture.

Suivant les recommendations qu’on nous avait données, nous n’avons pas loué de SUV, mais une voiture classique pour économiser sur le prix de la location et de l’essence. Certes un SUV n’est pas nécessaire. Le preuve on a fait sans. Mais rouler sur les pistes en terre à 20 kilomètre heures pendant 15 à 30 minutes dans une voiture qui vibre en permanence c’est ultra désagréable et une vrai perte de temps pour se rendre sur certaines paroies où il faut rouler longtemps sur les pistes. Pour se rendre aux falaises de Victoria Range depuis Halls Gap par exemple, il nous a fallut faire un large détour sur la route pour réduire la distance sur la piste qui est pourtant bien plus directe. En plus normalement (c’était notre cas) le contrat de location pour une voiture normale indiquera qu’il est interdit de rouler avec sur les pistes. Je recommande et c’est ce que je ferai la prochaine fois un SUV. L’économie ne vaut clairement pas le désagrément.

Logements

Les Grampians est un massif très étiré du Nord au Sud et vous ne vous en sortirez pas sans faire de voiture. A moins que vous ne planifiez que de faire du bloc vers Hollow Mountain (et probablement même dans ce cas), Halls Gap est certainement le meilleur endroit pour se loger. Village touristique situé au centre du massif, il y a plétore de locations de vacances que vous trouverez dans tous les sites classiques ou sur le site Visit HallsGap.

Informations pratiques sur les Grampians

Halls Gap est un petit village touristique au centre du parc national. Il y a juste le minimum au centre du village: superette, station essence, 2 cafés…

La superette dépane, mais pour les courses, il vaut mieux les faire à Ararat en venant de Melbourne. Il y a un super marché décent à Stawell, situé à 20 kilomètres de Halls Gap, le mieux est de planifier les courses au retour de sorties vers Hollow Mountain au Nord des Grampians, cela fera juste faire une détour au retour.

Il y a un magazin de sport, mais ne comptez pas dessus pour vous approvisioner en matérial. Il n’y a presque rien ; peut-être de la magnésie et encore! La seule chose que vous n’aurez probablement pas et qu’il vous faudra acheter en Australie, sont des plaquettes pour les « carrot bolt ». Ca vous en trouverez dans ce magazin. Vous y trouverez aussi une carte détaillée avec toutes les pistes ; pratique pour se rendre aux falaises. Pour le reste apportez tous le matériel dont vous avez besoin.

Sécurité

Le plus grand danger est probablement la faune locale et notemment le « brown snake » et la « veuve noire » (voir ci-dessous).

Sinon, question escalade, je n’ai rien trouvé à redire sur l’équipement des voies, même si certaines sont bien exposées et engagées. Pour nous étrangers il faudra s’accoutumer au « carrot bolt » australien qui subsiste dans certaines classiques et suivre les instructions d’utilistation (notemment, ne pas les utiliser avec des dégaines à fil). Voir le liens suivant pour plus d’informations.

Sites internet sur Les Gramians (en Anglais)

Articles Récents

Laissez un Commentaire

Saisissez votre recherche et appuyer sur la touche Entrée